Loading...

Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape Rouge 1998

AOC Châteauneuf-du-Pape, Vallée du Rhône, France

Caractérisé par son exubérance, ce millésime présente des caractères fruités et frais. Elégant et séduisant grâce à la souplesse de ses tanins, sa finale est infinie, marquée par la douceur du Grenache. Un vin de garde ou à servir après un léger carafage ou dans un grand verre à 15°C.

Avec une belle robe rubis, ce millésime révèle un nez très signé Grenache, avec quelques notes animales. Très rond en bouche, il dévoile des arômes de fruits mûrs, légèrement pinot.

La robe, de couleur rubis à grenat est très soutenue, le nez est net, intense et précis, avec des arômes, de roses, de fruits rouges (cerises kirschées) , de mûres, d’épices douces, d’herbes méditerranéennes, et des notes de léger menthol. L’attaque est très veloutée, avec une puissance sous-jacente naturelle, les tannins sont fins et très élégants, à la trame serrée, et très finement texturés dans un centre dense et très plein, soulignée de fruits épicés intenses. La finale est longue, d'un séduisant velouté de texture, d’une grande finesse malgré sa richesse, harmonieuse, aux saveurs multiples et complexes (fruits, fleurs, épices, herbes aromatiques).Noté 18

The atypically Grenache-dominated 1998 Chateauneuf du Pape is fully mature and gives up tons of kirsch, garrigue, licorice and a touch of gaminess in its full-bodied, layered and ripe personality. More rounded and sexy than most vintages, it has no hard edges, plenty of mid-palate depth and a great finish. I see no reason to delay gratification, but it will certainly hold for 5-10 years.

La robe, de couleur rubis à grenat est très soutenue, le nez est net, intense et précis, avec des arômes, de roses, de fruits rouges (cerises kirschées) , de mûres, d’épices douces, d’herbes méditerranéennes, et des notes de léger menthol. L’attaque est très veloutée, avec une puissance sous-jacente naturelle, les tannins sont fins et très élégants, à la trame serrée, et très finement texturés dans un centre dense et très plein, soulignée de fruits épicés intenses. La finale est longue, d'un séduisant velouté de texture, d’une grande finesse malgré sa richesse, harmonieuse, aux saveurs multiples et complexes (fruits, fleurs, épices, herbes aromatiques). Note plaisir 18

Déjà dégusté à plusieurs reprises, la dernière étant la verticale du domaine en juin 2013 (voir : Vin de légende n° 25), le millésime a toujours largement été apprécié au club. Avec sa belle couleur rouge grenat orangée, cette bouteille nous accueille par un bouquet formidable de cerises mûres, de Havane, d’épices, de crème brûlée et de chocolat. La bouche joue son registre aromatique à la perfection sur un équilibre superbe à la fois gourmand et profond. Matière volumineuse, soutenue par des tanins bien présents, gras et souples. Finale en apothéose de fruit.

La robe est très soutenue , de couleur pourpre très légèrement évoluée au bord du verre. L’olfaction intense et nette évoque les cerises kirschées, la boite à épices, la garrigue, avec des notes d’humus, de léger cuir et de chocolat. L’attaque est soyeuse et riche, les tannins mûrs sont enrobés une chair bien formée, le milieu de bouche est puissant et serré, d’un séduisant velouté de texture, souligné par d’intenses saveurs de cerises kirschées et d’épices. La longue finale est imposante, assez pulpeuse, charnue, d’un équilibre harmonieux, pure et intense dans son expression aromatique (fruits, épices, herbes aromatiques, notes chocolatée). Noté 17,5, note plaisir 17

Rondeur et puissance sont les caractéristiques de se vin au caractère chaud solaire. magnifique et encore plain de vie, il tirera le meilleur partie de quelques années supplémentaires de garde. Il peut cependant être ouvert aujourd'hui, pour être servi avec un plat adapté à sa puissance. Mettre la bouteille debout 48 heures avant service pour faire descendre le dépôt.

Avec sa belle robe rouge grenat orangé le vin nous accueille par un bouquet formidable de fruits mûrs, de Havane, d'épices et de chocolat. La bouche joue son registre aromatique à la perfection sur un équilibre superbe à la fois gourmand et profond. Un grand millésime chez Beaucastel.

Scented and fresh, still showing some red fruit and a touch of vanilla. Elegant and silky. Lingers with flavours of thyme and a hint of bitter chocolate. 'A Grenache vintage', according to Marc Perrin

Would be my wine of choice walking a boulder strewn vineyard on a misty morning in the Southern Rhône. Expressions are hurled around the table, “candified Pinot nose” and “tutti frutti.” For Beaucastel? I can’t believe the tripartite fruit freshness, ambient funk immersion and pencil lead sharpness. This ’98 is ”light as a feather, heavy as lead.” The Beaucastel will brighten up your tomorrow.

Le Chateauneuf-du-Pape Château de Beaucastel 1998 est très solide, en pleine possession de ses moyens, très rassurant. J'ai toujours aimé ce millésime de Beaucastel qui est maintenant au sommet de son art. Les abats lui vont bien.

For every quirky outsider of a wine, there is a classical, downright Baroque bottle that presents itself simply, like an antique desk, yet is so utterly beautiful in its minimal presentation that it trumps its younger counterparts every time. And that wine is the 1998 Beaucastel. There are few words that come to mind when one drinks this wine. It speaks for itself impeccably.

That may explain the open-knit, complex notes of tree bark, black cherries, licorice, seaweed, pepper, and floral notes in the 1998 Beaucastel. The wine is medium to full-bodied, has nice, sweet tannins, and is surprisingly open and approachable. This wine has reached the beginning of its plateau of maturity, where it should last for at least a decade or more.

Very youthful, with a juicy blast of red plum and fig fruit flavors on a racy frame, this also has plenty of spice, tar, plum cake and mineral in reserve, as the finish shows more structure and slowly darkens with time in the glass. Only just starting to hit its stride.--1998 Châteauneuf-du-Pape retrospective. Drink now through 2027.

Ce millésime de très grande puissance se présente tout en longueur et en structure. Extrêmement large, la palette aromatique allie des notes de fruits à des touches intensément poivrées et épicées ainsi qu'à des nuances de fourrure. Encore tout d'un bloc c'est un vin à attendre absolument, au minimum une bonne dizaine d'années.